▲ up
▼ down

★ Rp's Libres
★ À ne pas manquer !
★ Les liens utiles
★ Clan du Mois
★ Nom du Clan





★ Météo
Nous sommes à la saison des feuilles mortes, ces dernières tombent de leur arbre et le temps s'annonce pluvieux ces temps-ci. Chacun espère que cela va s'améliorer, car le soleil manque cruellement à l'appel.
★ Effectifs
Clan du Tonnerre
— Ouvert
Clan de la Rivière
— Ouvert
Clan du Vent
— Ouvert
Clan de l'Ombre
— Ouvert
Solit. et Domes.
— À éviter


Partagez | 
 

  la mort des tournesols •• talion [12/08]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 0:27


   
loi du talion

des passions éphémères, des plaies éternelles, abduction criminelle

♪ Noms successifs : patte du talion _ nuage du talion _ loi du talion
   ♪ Surnom : très souvent Dock, c'est ainsi qu'il s'est fait connaître en ville.  il est un chat des quartiers, brillant à la lueur des réverbères et se fondant dans les décors le cœur amer.
   ♪ Sexe : mâle
   ♪ Âge : quarante trois lunes
   ♪ Clan : solitaire, chat des rues à l'allure mystérieuse
   ♪ Rang : Solitaire
   ♪ Origines : , anciennement membre du clan du tonnerre, l'ayant quitté il y a de cela au moins neuf lunes. Il était fils de l'ancienne chef, Étoile Nuageuse.
   ♪ Famille : Fils de l'ancien chef du clan du Tonnerre dont il ignore encore la mort
+ d'autres maybe huhu
   ♪ But : Tracer sa vie lui même, et changer la vie dans les rues.
   


Physique

   La nuit il aime écouter les étoiles, c'est comme six cent millions de grelots qui viennent illuminer ses yeux couleur bleu ciel. Limpides comme les eaux, ils scintillent de milles émotions; s'éclaircissent pour se ternir toujours un peu passant par bien des luminosités. Suite d'une inspiration soudaine, l'air finit finalement sa course direction les étoiles, et de la même façon que les quais de la gare se vident pour se remplir, le chat imite cette mélopée galopante, semblable aux poumons de la ville, crachotant l'air qui fume dans le froid de la nuit pour venir prendre la teinte de son pelage grisonnant donnant un bien joli tableau. A cette heure là, les alentours de la gare sont vides, et Dock -c'est ainsi qu'on le surnomme ici- en profite pour venir se caler sur la locomotive, le museau en l'air, profitant de l'air qui s'engouffre entre ses poils longs et chatouille sa peau délicatement. La stature du matou, assis sur le devant du train le rend encore plus majestueux qu'il ne l'est d'ordinaire, lui donnant un air de roi, de chat accompli et j'en passe. Jeune il était pourtant d'aspect plutôt chétif, mais les lunes lui ont fait prendre des muscles autant que les bipèdes prennent du gras, et il n'a désormais plus rien du petit chaton qui avait besoin d'ébouriffer son pelage pour se rendre imposant. Toujours une allure imposante, il est plutôt grand pour un chat, et profite généralement des bienfaits de la ville pour ne pas finir squelettique. Ses poils gris lui donnent un air grave, mais plus que tout maussade, alors qu'il jouit de chaque jour supplémentaire que lui cède son destin et que la douceur étire bien souvent ses traits. A l'intérieur c'est moins joli, son feu de joie brûle en lui, saccage tout à l'intérieur, et il porte ses regrets de ses muscles bien souvent raides et à l'affût. Sa queue quand à elle, tournoie librement dans la nuit, aussi paisiblement qu'il est arrivée jusqu'ici.

Son physique et son charisme lui donnent plutôt souvent les faveurs des minettes, mais la plupart du temps ça reste temporaire. Elles ont du mal à se convaincre qu'elles ont leur place, dans la vie qu'il s'est choisi, et elles finissent toutes, oui toutes par partir. Malgré cela, il garde son regard et son esprit vif,
et continu de garder cette image d'invincible.
   


Caractère

   Il a toujours eu du mal un mal fou avec le juste milieu, tout étant toujours trop ou pas assez. C'est un chat qui ne vit que d'extrêmes; qui a parfois six lunes dans sa tête tout aussi bien qu'il en a soixante seize. Il ressent parfois trop les choses, se braque facilement, et d'autres fois reste calme, tel un roc sur lequel on aime se prélasser. Parfois totalement engagé, ou absolument pas intéressé.
Joyeux ou infiniment nostalgique.
Capable de manger jusqu'à en avoir des crampes d'estomac ou de ne pas manger trois jours durant.
De flâner ou de se dépenser à en avoir du mal à tenir sur ses jambes.
De dire à quel point la vie est belle pour ensuite s'ouvrir les veines demain.

Talion avait besoin de ce ressenti, de cette impression de ne pas être toujours fixé, de pouvoir tout changer, d'un jour à l'autre, juste sur un coup de tête. Et c'est cette envie là qui lui donnait tant de mal à rester neutre et silencieux, pour vivre en parfaite harmonie au sein du clan. Il avait ses sauts d'humeur, cette nécessité d'aller voir ailleurs si l'herbe y est plus verte et cette difficulté à rester dans les clous. En plus de cela, son caractère têtu a fini par le convaincre de ne pas rester. Lune après lune, il se sentait toujours un peu oppressé, et bien qu'il s'entende avec la majorité des chats, il restait quelqu'un de difficile à cerner, capable de causer des problèmes sans forcément le vouloir, et d'entraîner le clan vers une pente raide, vers un dénivelé amenant de difficulté en difficulté.




   


Histoire

   S'il n'avait créé son monde, certainement serait-il mort dans celui des autres. C'est ce qu'il se dit souvent, lorsque proche du précipice, il repense à l'avant. Dock est un chat des rues. On pense souvent qu'il y a toujours vécu, qu'il a inscrit sa légende à peine sortie du ventre de sa mère et que même à ce moment là, il avait déjà sa taille adulte ainsi que sa prestance digne de l'absurde. Mais ce qu'on pense est souvent faux, surtout quand on parle de Dock. Dock c'est le nom qu'il s'est donné en arrivant dans la ville, et non celui qu'on lui a, non sans fierté, attribué dès la naissance. Dock c'est le nom de sa légende à lui, de celle qu'il a tracé en laissant bien des choses derrière lui. Les chatons dans la rues parlent de lui comme on parle des êtres qui nous dépassent. Ils énumèrent ses louanges de la même façon que l'on clament celles des héros de l'ancien temps.

Malgré tout, Dock semble étiré entre deux temps; passé et présent. On ne sait jamais où traîne son esprit égaré, ni ses yeux bleus semblables à des gouttes d'eau prêtes à chuter. On se perd dans ses prunelles autant que lui se s'égare dans sa tête. Oui c'est ainsi qu'est Dock, le clochard des ruelles sombres. Le bon vivant qui regrette parfois ses faux pas, mais qui sait bien plus que tout,
que l'on paye ses actes un jour ou l'autre;
et que la loi du Talion, n'oublie jamais personne,
aussi clémente soit-elle.

♦️♦️♦️♦️

De sa mère, scintillante étoile désormais, Loi du Talion tient son pelage couleur nuage grondant. Il n'a cependant toujours pu profiter que d'une unique vie, et s'est toujours surpris à penser qu'il n'aurait jamais besoin de plus. Il lui laissait donc très volontiers les neuf qu'elle avait, se contentant de se pavaner fièrement, fils du chef sans trop de prétention. Il se considérait comme tout le monde, ce que sa mère approuvait plus que quiconque, elle qui ne s'était jamais pensée spéciale et dont les pas l'avait finalement mené aux plus hautes responsabilités dont on puisse bénéficier dans la forêt. Elle était devenu le chat qui veillaient sur les autres à s'en rendre malade, une femelle généreuse et attentive, désireuse de vivre une vie tranquille à l'écart des problèmes, tout en faisant prospérer le Tonnerre de toute ses forces, et ce malgré avoir eu sa première portée peu après sa prise de pouvoir. Talion n'a jamais cessé de penser qu'elle crèverait pour son clan, la tête aussi haute qu'elle puisse l'être. Il ignore encore que c'est chose faite. Étoile Nuageuse était différente selon lui. Elle rêvait de faire l'impossible sans jamais songer à elle, elle en rêvait pour son clan, pour sa famille, pour tous les chats de la forêt. Elle voulait la paix, et elle est morte dans la guerre, arrachée par les griffes puis rongée par les vers. Talion avait ce soupçon d'admiration pour ce modèle loin d'être commun, il voulait lui ressembler, être aussi droit, mais ses envies filaient vers l'ailleurs, et plus que tout autre il songeait liberté.


♦️♦️♦️♦️

Elle était si belle et si cruelle
que Madame causait bien des séquelles.
En sa présence son cœur tambourinait toujours plus, il ne cessait constamment de battre un peu plus fort, désireux d'être écouté, de charmer la demoiselle par cette chamade et ce rythme galopant.
Jamais Loi du Talion n'avait pensé tomber amoureux, mais il avait chuté comme beaucoup d'autres, sous le regard de la belle.
Et cette amour avait débuté ainsi, un jour nouveau avait pointé le bout de son nez. ça avait pris des tournants de film à l'eau de rose, puis tout deux avaient fini consumé, par cet amour trop ardent, et ce brasier trop attisé.
Ils avait fini par en avoir marre et la flamme de passion qui était née après plusieurs lunes de flirt insensé s'était finalement éteinte assez subitement, sans que l'un des deux ne s'en aperçoivent.
Et ils se sont laissés choir, au milieu d'une clairière, tête contre épaule, repensant au bon vieux temps,
avant de décider d'arrêter leur petit jeu.
et ce,
en plein milieu.


♦️♦️♦️♦️

En leur tournant le dos, il pensait guérir de tout.
De tout ce qu'ils lui avaient laissé, de toutes leurs coutumes, de toutes leurs règles,
de tous leurs mensonges. Mais son départ sans prévenir n'avait fait que les rendre plus gros.
De lui, depuis tout petit, l'on attendait bien trop de choses. On l'imaginait déjà comme sa mère, tel un leader guidant son peuple.
Mais Loi du Talion n'était point fait du même marbre. Il était taillé dans un bloc de liberté, bien incapable de le quitter. Et il n'avait selon lui, jamais eu les qualités suffisantes pour atteindre ce poste.

Rien qu'en tant que guerrier, il lui arrivait de se sentir comme une tâche d'ancre au milieu d'une feuille, comme du pétrole au milieu de la mer, comme des vagues s’amourachant des oiseaux bien trop haut. Il ne s'était jamais vraiment senti à sa place, jamais considéré comme une pièce essentielle du puzzle mais plus comme un morceau de rechange, un quelque chose de remplaçable, comme un silence trop long, un ronronnement mal placé, une présence un peu floue.

C'est ainsi qu'après réflexion, Loi du Talion s'est décidé, et a passé le tunnel de l'entrée du camp, non sans se retourner. Après des lunes et des lunes d'hésitation, il avait ouvert un nouveau chemin pour sa vie, suivant les conseils avisés d'un chat en qui il avait foi, mais qu'il aurait mieux fait d'ignorer. Il s'était retrouvé au centre d'un stratagème dépréciatif visant à mettre un terme à la vie d'un autre chat du clan, sans même en entendre parler, et très vite considéré comme un félon de la pire espèce, sa traitrise s'était fait connaître à travers les bois, à travers les steppes, les marécages et les montagnes. Partout, excepté dans son nouveau lieu de vie; la ville.

♦️♦️♦️♦️

En bas, sous les grandes rues constituées d’asphalte, les boyaux disgracieux des égouts n'étaient en vérité, pas si vide que tout le monde semblait le croire. L'odeur qui s'en dégageait, était des plus écœurantes et restait des jours entier collés aux pelages de ceux qui empruntait cette voie de passage. Au loin, marchant sur la petite bordure et échappant ainsi à l'eau peu ragoutante, se tenait trois silhouettes féline. L'une était grande, imposante et d'un gris sans fond. Les deux autres, bien plus chétive avançaient devant le chat, qui les poussaient du museau, en direction d'un lieu encore méconnu de leurs petits yeux craintifs. La présence rassurante de l'adulte n'y faisait rien, les orphelins chouinaient la peur de tous leurs pores alors qu'ils avançaient dans la petite allée. Il la pleuraient depuis la mort de leur mère, quelques jours avant, tentant de les protéger des griffes de la horde. Elle les avaient quitté pour les laisser vivre,
et ce sacrifice imprégnait leur être,
les rendant incapable d'aller de l'avant.

Le chat gris les avaient retrouvés, et comme un ange sorti de l'obscurité, il leur avait proposé de prendre leur vie en main, ou de rester dans la neige, à s'apitoyer en attendant que la faucheuse ne les prennent eux aussi. Cette formulation peu commune les avaient rendus méfiant, et ils n'avaient toujours pas confiance en l'individu qu'ils présumaient leurs sauveurs. Cela faisait déjà des heures qu'ils marchaient; leurs pattes engourdies leurs criaient d'en finir, de prendre un pause, de rebrousser chemin, d'abandonner cette effrayante travers des bas-fond. Mais la présence du mâle derrière, et de son regard apaisant les amenait à continuer, malgré tout, pensant que rien ne serait pire que ce qui venait d'arriver, et qu'avec lui peut-être ils pourraient vivre en paix.

Un miaulement finit par se faire entendre. encore et encore. ça résonne dans la galerie, bien plus que partout ailleurs. les voix se font avaler par la forme cylindrique puis recracher ensuite, toujours un peu moins distinctement, jusqu'à s'éteindre.Et alors que les deux chatons se glissent entre les barreaux que l'animal leur indique, le petit blanc sent une forte odeur, une forte odeur de chats, tous rassemblé au même endroit. Il ne suffit que d'un instant pour apercevoir les pupilles brillantes des félins se fixer vers les nouveaux arrivants et sentir l'appréhension de Lotus et Citron, les deux petits, envahir l'assemblée. Un moment, le silence se fait alors qu'un chat noir et blanc, nommé Chopin, ne quitte la foule. Ronronnant et une lueur d'amusement brillant dans ses yeux verts, l'animal n'a aucunement l'air d'être inquiet de la présence des deux intrus, qu'il dévisage avec affection avant de d'adresser un regard curieux à l'ombre qui se tient derrière eux. Lotus n'avait jusque alors pas vraiment fait attention à leur hôte, mais celui-ci lui semble maintenant bien plus grand que dans ses souvenirs alors qu'il agite la queue délicatement après être grimpé sur un tuyau d'un unique saut. Un peu plus et il s'envolerait comme les corbeaux, pense l'enfant. Mais celui-ci ne supporterait pas que le nouvel être qui s'est implanté dans sa vie disparaissent aussi soudainement. Il est désormais loin, et les quelques chats qui discutaient dans la bonne humeur à leur arrivée le fixe avec intérêt.
Il prend la parole, d'un miaulement roc et bienveillant, se présentant comme Dock et introduisant sa trouvaille des deux petits nouveaux à l'orée de la forêt. Il explique ensuite, que bien que les deux portent l'odeur de la forêt, ils n'ont pas la force d'y survivre actuellement, et demande aux autres de les accepter dans la famille. Aucun ne semble vouloir contredire Dock. Celui-ci descend et disparait dans un nouveau tunnel.

Chopin finit par les retrouver, leur expliquant qu'ils peuvent partir s'il le souhaite, et que leur petite assemblée n'est pas un clan comme celui dans lequel ils sont chacun nés. Il leur apprend que pour survivre en ville ces temps-ci, les chats ici-présent s'entraident sous l'influence de Dock, et qu'il lui arrive souvent de ramener des nouveaux et de leur proposer de rester autant qu'ils le veulent parmi eux. Un peu plus tard, une jolie chatte rousse les interpellent et leur apprend que son maître pêche le poisson et qu'elle le leur en ramènera s'ils sont dans le besoin. Un tigré leur propose devenir s'abriter quand ils le désirent dans son grenier alors qu'il jette un œil en direction du trou par lequel le grand chat gris à disparu un peu plus tôt, comme avalé par l'obscurité dans les bas-fond des souterrains qu'il connait aussi bien que sa technique de chasse pour oiseaux.


♦️♦️♦️♦️

D'où vient-il ? Qui est-il vraiment ? Pourquoi fait-il tout ça pour les autres ? A-t-il ne serait-ce fait une erreur dans sa vie une unique fois ? Pourquoi semble-t-il aussi imposant alors qu'il n'est pas si grand, et pourquoi son coeur semble aussi lourd que la ville entière ? C'est tout un tas de question qui clignote sans cesse dans la tête de Lotus, qui excédé par le fait de ne pas trouver de réponses, se rend sur le terrain de chasse de Chopin, qu'il a appris à apprécier pour sa franchise et son caractère énigmatique. D'après Padmée, il s'agit du meilleur camarade de Dock, et donc de celui qui a le plus d'informations sur le sujet de ses questions. Lotus vient souvent chez lui. Même s'il n'apprécie pas vraiment les environs
, trop lugubre selon lui, il s'agit d'un des endroits les plus tranquilles de la ville, surtout le matin, et il y a apprit à chasser les corbeaux et autres oiseaux cachés dans ce cimetière, grâce à Dock encore une fois. Depuis quelques semaines, ce dernier ne vient plus aux réunions qu'il organisait pour pouvoir satisfaire tous les chats présents et permettre à tous de vivre en harmonie. Beaucoup sont songeurs à ce sujet, certains craignent qu'il ne lui soit arrivé quelques choses, d'autres le pensent malade, et les félins qui se sentaient en sécurité commence à douter. Pourtant la horde a disparu et les beaux jours s'annoncent, mais plus rien ne va depuis que l'élément clef vagabonde sans donner de nouvelles. C'est pour cela qu'il va voir Chopin. Si quelqu'un sait quelque chose, c'est bien lui. Le chat bicolore sort assez rapidement de derrière une tombe, toujours aussi vivace que d'habitude avant de lui adresser une accolade amicale.

"Je savais que tu viendrais" ça semble évidemment être un évidence. Lotus et son frère depuis leur arrivée n'ont cessé de coller Dock ici et là, et ne sont, comme beaucoup avant eux, pas parvenu à percer la couche de nuage qui entoure ce mystérieux matou. Il est donc pour lui naturel que le félin blanc ait finalement fini par lui rendre visite, sans doute convaincu de trouver des réponses.
"Je vais donc, comme tu sembles le vouloir, te conter l'histoire de Dock, ou plutôt devrais-je dire Loi du Talion. Mais avant, sert toi dans ma pile de volatiles, je m'en voudrais de te laisser partir le ventre vide", continu-t-il d'un ton moqueur, ayant entendu les cris de famine de l'estomac de son cadet. S'installant rapidement, il n'attend cependant pas que ce dernier commence son déjeuner pour commencer.
"C'était un chat de la forêt, tout comme toi. Il est arrivé en ville il y a des lunes de cela, à la recherche d'un but, de nouveauté et liberté. Et c'est là même que nous nous sommes rencontré. Quand je le regardais, j'avais l'impression de voir un géant, un chat que je ne pourrais pas égaler. Au début je pensais qu'il faisait parti de cette horde qui sévissait en ville. Mais il m'a aidé, nous a trouvé un refuge chaque nuit, et de quoi manger. Je n'en revenais pas d'avoir trouvé un félin pareil, capable de s'arrêter pour aider son prochain, alors que tout le monde sait qu'en ville, c'est chacun pour sa peau. Et à chaque fois que je lui demandais d'où il venait, il agitait la queue avant de changer de sujet, avec cet air de, ne dit pas des choses que tu regretteras par la suite.
C'est ici même qu'il m'a avoué son histoire, sous l'ombre du chêne. Il a partagé ses doutes, ses peurs, sa hantise, et ce qu'il venait d'apprendre d'un solitaire il y a peu. Il semblerait qu'un de ses amis l'ait fait passé pour un traître alors qu'il était clairement destiné à devenir un grand chat. Lui qui voulait prendre des nouvelles de son clan, se retrouve donc à tourner en rond aux abords de la forêt, sans oser y pénétrer.
Moi même je me demande comment on a pu lui faire ça, alors que c'est lui qui a organisé nos réunions d'entraides deux fois par semaines, lui qui nous a appris bien des choses sans rien attendre en retour.
On le respecte beaucoup dans le quartier, mais lui craint qu'il n'arrive malheur aux autres, si jamais les chats de la forêt venaient à sortir de là pour en découdre. C'est pour ça qu'il a décidé de se faire appeler Dock.
Ici, c'est vraiment un chat exceptionnel,
mais le fait qu'il ait perdu tout contact avec les chats des bois le rend triste, cela se voit, cela se sent à des kilomètres qu'il se demande s'il a fait le bon choix, de les quitter pour plus de liberté...


♦️♦️♦️♦️

Hier même je le revoyais après un peu plus de trois semaines sans même voir le bout de son nez. J'étais angoissé, content aussi, à la simple idée de le retrouver. La boule d'angoisse qui s'était formé dans mon estomac s'est subitement volatilisé pour se remplacer par une crainte nouvelle. Je me disais que ça valait le coup d'attendre si longtemps pour le revoir. C'était trop bizarre de le revoir, de le toucher de nouveau, de pouvoir lui parler et d'entendre sa voix. J'étais un pot de colle, ne faisait que le regarder. J'avais envie de m'enrouler autour de lui et de le placer dans mon chez moi, comme le ferait un écureuil avec sa noisette, et qu'il m'appartienne toute sa vie. Mais il avait l'air un peu brisé depuis son retour, comme si une chose précieuse pour lui s'était enfoncé dans son âme sans qu'il ne puisse y avoir accès. Alors moi j'ai peur. J'angoisse qu'il parte, qu'il nous laisse, et que recommence ce cycle incertitude dans lequel je m'étais laissé glissé un moment pour supporter l'idée que ma mère soit morte aussi cruellement. Moi, Lotus, je flippe, je ne supporterais pas qu'il s'en aille encore une fois. Mais il a l'air de vouloir rester pour l'instant, et je serais trop con de lui poser la question. Lui demander s'il va partir pour de bon.
Pour l'instant il reste en ville.
Et c'est amplement suffisant.

   


Derrière l'Écran
♪ Prénom / Pseudo : Appelez moi nux, enchanté les chatons  
   ♪ Âge : classifié secret défense mais plus que seize pour donner une piste. il reste plus qu'à flairer.
   ♪ Nombre de comptes : C'est le premier, soyez cool m'okay ? sinon je vous mange pour accompagner mon bol de céréales de minuit.
   ♪ Comment as-tu découvert le forum ? Grâce au top-site (eh oui eh oui ça sert de voter)(vous allez le regretter    )
   ♪ Besoin d'un guide ? Un guide pas vraiment, mais si je me perd je vous ferez signe, promis juré miaulé.
   ♪ Avis sur le forum : Le design est cutie, j'adore un max. et puis merde tout est cutie, je fond. je passerais bien sur la cb pour admirer ça de plus prêt mais je suis timide paraît-il.
   ♪ Règlement lu ?  
   ♪ Autre chose ? jolie collection de smileys, je ne peux qu'approuver.

   
015 ©️ Lunay's invention - just for Power


Dernière édition par Loi du Talion le Sam 20 Aoû - 21:54, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
blessed with beauty and rage
avatar
PUF : Red.
Personnages : Évanescence des Anges + 40 Lunes + Ombre
Sexe IRL : Féminin
Messages : 350
Date d'inscription : 20/01/2016
Âge : 16
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 1:25

Viens sur la cb, on est grave bien.
Bienvenue, j'aime bien ton nom. ♥

____________

Revenir en haut Aller en bas
fondatrice power ★ guerrier
avatar
PUF : power, kyro.
Personnages : amertume du guépard (o)
Sexe IRL : Féminin
Messages : 1675
Date d'inscription : 23/10/2015
Âge : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 11:13


Bienvenue
parmi ◊ nous

Bienvenue sur le forum, Nux !

Bon, pour le moment, tout est bon, j'essaye de voir avec la créatrice du personnage d'Étoile Nuageuse pour savoir si tu peux jouer son fils ♥

Si tu as besoin de liens familiaux, tu as la possibilité de faire une demande de liens pour te trouver de quoi construire ton histoire, même en n'étant pas validée !
Je te souhaite bonne chance pour ta fiche, tu as jusqu'au 12 Août !
Préviens-nous quand tu as fini ! (ici).
Le Staff.

____________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 11:39

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 11:53

Bienvenue!
Pas touche à Rhumes des Pollens hein, c'est ma propriété !
Revenir en haut Aller en bas
fondatrice power ★ guerrier
avatar
PUF : power, kyro.
Personnages : amertume du guépard (o)
Sexe IRL : Féminin
Messages : 1675
Date d'inscription : 23/10/2015
Âge : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 13:07

Coucouuu ♥

C'est ok du coup !

____________

Revenir en haut Aller en bas
blessed with beauty and rage
avatar
PUF : Red.
Personnages : Évanescence des Anges + 40 Lunes + Ombre
Sexe IRL : Féminin
Messages : 350
Date d'inscription : 20/01/2016
Âge : 16
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 14:26

Je floode - pour une fois bordel - mais j'ai juste besoin de te dire à quel point ta plume est indécente et que je me retiens de quoter les 3/4 de ta fiche parce que rrujrbjddfnj.
Citation :
Je peux te raconter à quel point la vie est belle aujourd’hui et m’ouvrir les veines demain.
J'ai trouvé cette phrase incroyablement marquante, puissante, belle et tout ce que tu veux.
*back to the studio*

____________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 14:44

Merci à tous pour l'accueil ça fait super plaiz', je blush derrière mon écran jerker
Et merci Power d'avoir demandé, c'est vraiment cool
Sur ce je me hâte de finir ça, plein d'amour sur vous
Et puis j'espère que le nom convient pour l'univers, si c'est pas le cas faut pas hésiter
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 15:23

Bienvenue sur le forum
J'adore déjà ton chat, j'aimerais bien un lien avec Azélis ma domestique quand tu seras validé
Revenir en haut Aller en bas
Solitaire
avatar
PUF : River
Personnages : Flamby || Tonnerre || 30 lunes
Sexe IRL : Féminin
Messages : 356
Date d'inscription : 26/12/2015
Âge : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 21:53

Bienvenu dans le coin toi

____________

⸗flamby⸗

30 lunes ⸗ tonnerre ⸗ guerrier

Le monde du passé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Ven 5 Aoû - 23:58

Bienvenue, je te laisse terminer tranquillement :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Sam 6 Aoû - 11:00

Bienvenue ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Sam 20 Aoû - 21:49

Merci vous quatre Wink
Revenir en haut Aller en bas
fondatrice power ★ guerrier
avatar
PUF : power, kyro.
Personnages : amertume du guépard (o)
Sexe IRL : Féminin
Messages : 1675
Date d'inscription : 23/10/2015
Âge : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] + Dim 21 Aoû - 0:34


tu es validé(e)
bienvenue ◊ officiellement

Ça y est, tu es validé ! Jolie plume au passage, j'ai adoré te lire ♥ Tu vas pouvoir faire tout plein de choses sur le forum :3

Lire :

♣ les nouvelles annonces.
♣ toute la partie « incipit », si ce n'est pas déjà fait.

Participer :

♣ Aux sondages.
♣ Aux concours

♠ souhaiter la bienvenue aux autres nouveaux.
♠ ta fiche de liens.
♠ ta fiche de rp's.
♠ ta fiche de gestion.
♠ faire un tour vers la partie « envie ».

♦ devenir filleul.
♦ allez sur la CB.
♦ le flood.
♦ faire des rp's.
♦ aller dans les fiches de liens et de rp's des autres.

♥ les effectifs, ça arrive que le staff se trompe.
♥ les répertoires.

Nous espérons que tu sauras d'intégrer du mieux possible !
Le Staff.

____________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet + Re: la mort des tournesols •• talion [12/08] +

Revenir en haut Aller en bas
 
la mort des tournesols •• talion [12/08]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Stars :: Gestion du Personnage :: Présentations :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: