▲ up
▼ down

★ Rp's Libres
★ À ne pas manquer !
★ Les liens utiles
★ Clan du Mois
★ Nom du Clan





★ Météo
Nous sommes à la saison des feuilles mortes, ces dernières tombent de leur arbre et le temps s'annonce pluvieux ces temps-ci. Chacun espère que cela va s'améliorer, car le soleil manque cruellement à l'appel.
★ Effectifs
Clan du Tonnerre
— Ouvert
Clan de la Rivière
— Ouvert
Clan du Vent
— Ouvert
Clan de l'Ombre
— Ouvert
Solit. et Domes.
— À éviter


Partagez | 
 

 << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Jeu 20 Oct - 17:56


Danse des Hérons
<< Trois beaux présents, trois cerfs-volants >>

♪ Noms successifs : Petit Héron, Nuage des Hérons, Danse des Hérons, Etoile des Hérons
♪ Nom Actuel : Danse des Hérons
♪ Signification du Nom : Sa mère aimait regarder un héron qui venait régulière près de la rivière. Elle pense qu'il est la réincarnation de l'oiseau.
♪ Surnom : Le Danseur
♪ Sexe : Mâle
♪ Âge : 24 lunes
♪ Clan : Tonnerre
♪ Rang : Guerrier
♪ Origines : Clanique
♪ Famille : ◊ Mère : Pétale de Menthe
◊ Père : Vol du Grand-Duc (†)
◊ Frère : Empreinte des Loups (†)
◊ Soeur : Groseille Enfantine
◊ Grand-père : Ombre du Hibou (†)
♪ But : Protéger sa mère et sa soeur, devenir le meilleur guerrier possible.


Physique

Un magnifique héron planant gracieusement au-dessus de la rivière inspira fortement le nom du petit chaton. Il était, pour sa mère, comme la réincarnation de l’oiseau. Un poil long noir et blanc s’apparentant au pelage de l’oiseau, de longues pattes et un poil légèrement plus long sur la nuque pour créer une houppette des plus charmantes. En résumé le félin porte bien son nom. Son corps, déjà haut sur pattes est fin et gracieux. Ses muscles sont développés sans pour autant grossir le pelage. Il reste un chat fin, que l’on pourrait croire faible, pourtant c’est bien de la force brute qu’il utilise en combat, en plus de sa rapidité. Il est agile, lui permettant de faire ses diverses cascades dont il a le secret. Ses yeux gardent leur aspect félin, presque serpentaire. D’une belle couleur bleu roi il réveille le visage enfantin du Danseur.


Caractère

Danse des Hérons peut difficilement être qualifié comme étant un chat potentiellement « dangereux ».  Il serait plutôt du genre… Embêtant. Immature. Du haut de ses 24 lunes il agit encore par moments comme un chaton et fait souvent des choses stupides et enfantines. Il n’est pas rare de voir le guerrier revenir en boitant ou plein de branchage dans le pelage. Il est blagueur et toujours souriant, ce qui fait de lui un chat populaire, pour le meilleur comme pour le pire. Malgré tout, il reste un combattant sympathique et plein d’avenir. Téméraire et imprévisible il peut parfois surprendre plus d’un ennemi par sa force et son courage. Il ne recule devant rien et sa fierté le pousse à continuer jusqu’à la mort. Il n’est sérieux que dans des moments importants et peut parfois paraître sombre et quelque peu cruel. Mais ne prenez pas peur, il est loin d’être bête et son intelligence n’est pas à sous-estimer.


Histoire
/!\ Utilisation de langage familier et vulgaire /!\
Chapitre I :

L’histoire de Danse des Hérons débute normalement, sans éléments marquants. Il naquit par un beau jour d’automne, où les feuilles des arbres virevoltaient, illuminant la forêt de leur couleur chaude. Sa mère était une belle chatte aux poils blancs comme neige. Elle était une reine comme une autre, qui ne combattait jamais, préférant rester à la pouponnière pour s’occuper des naissances et des chatons. Elle était faible mais son amour pour les chatons remplissait tous les besoins du Clan. Son père, quant à lui, était un valeureux guerrier, un vétéran dont le Clan était fière. De leur union, trois petites boules de poils virent le jour et reçurent respectivement les noms de Petit Loup, Petite Groseille et Petit Héron. Pétale de Menthe et Vol du Grand-Duc étaient fiers de leurs progénitures. Petite Groseille et Petit Héron se ressemblaient beaucoup, si ce n’est au niveau physique. Petit Loup, lui, était plus réservé, n’aimant visiblement pas le monde et le caractère extravagant de son frère et de sa sœur. Il passait ses journées à observer son père, voulant devenir aussi fort que lui. Petit Héron aussi admirait son père, mais pas vraiment à la même échelle. Il l’admirait. Rien de plus. Il était loin de l’adoration complète qu’éprouvait son frère.

L’enfance des trois chatons passa doucement, chérie par leur mère, ils grandirent vite, attendant leur destin.




Chapitre II :


Pétale de Menthe gesticulait dans tous les sens. Sa longue queue, qui faisait tout le charme de la reine, balayait le sol de la pouponnière, projetant un nuage de poussière sur une femelle dont le ventre semblait vouloir exploser.


« Par le Clan des Etoiles, Petit Héron arrête de bouger ! Tes poils ne vont pas s’aplatir tout seul ! Prend exemple sur ton frère ! » Miaula la mère, désespéré.


Petit Groseille déambulait dans la tanière, la tête et la queue haute. Elle roulait des épaules fièrement, son poil calico brillait. Petit Loup était assis, le dos droit au fond de la pouponnière. Gardant toujours son expression froide, il observait sa sœur faire la belle d’un œil lasse.


« Petit Loup, t’as vue comment je suis belle ? Tout le monde va baver sur moi ahaha ! Je serais la plus belle des apprentis du Clan ! Même Nuage de Lune sera jalouse ! »


Le mâle noir leva les yeux au ciel et soupir. Il n’avait visiblement pas envie de participer aux réjouissances. C’était pourtant un jour important dans la vie des chatons.


Le chef lança l’appel. Tout le Clan se rapprocha du promontoire, curieux et impatient. Pétale de Menthe poussa ses enfants à l’extérieur de la pouponnière et le soleil éblouit alors les petits yeux ébahis des chatons.


« Aujourd’hui le Clan du Tonnerre est fière de nommer trois nouveaux apprentis qui grossiront nos rangs. Approchez mes enfants. Moi, chef du Clan du Tonnerre, appelle nos Ancêtres à se pencher sur ses chatons. Ils ont atteint l’âge requis et sont prêts à faire partie, de façon à part entière à notre Clan. Petit Héron, Petit Groseille, Petit Loup, êtes-vous prêt à vous entraîner dur pour devenir de valeureux guerrier ? Alors je vais vous attribuer vos noms d’apprentis et vos mentors. Fleur Noire, tes capacités ne sont plus à prouver. Tu t’occuperas de l’apprentissage de Nuage de Groseille. Fait en sorte qu’elle apprenne de ton courage et de ta détermination. Œil du Serpentaire, tu as fait d’Envol des Lucioles une valeureuse guerrière et sa perte nous attriste toujours. Façonne Nuage du Loup à son image. Et enfin Vol du Grand-Duc, je t’accorde aujourd’hui une épreuve. Entraîne ton fils, Nuage des Hérons, comme il se doit et fait en sorte de lui apprendre tout ce que t’as appris notre ancien chef. Puis le Clan du Tonnerre et le Clan des Etoiles être fière de vous !

- Nuage de Groseille ! Nuage du Loup ! Nuage des Hérons ! »


Les trois chatons s’approchèrent de leurs mentors respectifs. Ils touchèrent le museau des guerriers et s’éloignèrent. Vol du Grand-Duc poussa gentiment son fils et apprenti, son l’œil furieux de Nuage du Loup.



Chapitre III :


Nuage des Hérons tournait en rond. Le soleil était déjà très haut dans le ciel et son père n’était toujours pas revenu de patrouille. Pourquoi avait-il fallu que le lieutenant décide que l’apprenti noir et blanc reste au camp aujourd’hui ? Nettoyer la litière des anciens prenait pas toute la journée. Et il prenait du retard sur son frère et sa sœur qui s’entrainait au combat en ce moment même.


« Eh Patte Poussiéreuse tu n’auras pas un mouvement d’attaque à me montrer ? Mon père est parti depuis ce matin et je m’ennuie à mourirrr ! » Il roula sur le dos, une patte sur le dos, pour montrer son ennuie profond.


Le guerrier gris se rapprocha en remuant les moustaches. Il hocha la tête et lui indiqua qu’il venait de rentrer de la chasse. Un petit combat avec un jeunot de le dérangeait pas le moins du monde. Il se mit à tourner autour du novice, la queue basse dont le bout battait frénétiquement l’air. Nuage des Hérons l’observait du coin de l’œil, pivotant lorsque le guerrier passait dans son dos. Il avait bien retenu la leçon : Ne jamais tourner le dos à son adversaire. Il ne tomberait pas dans le piège. Patte Poussiéreuse bondit d’un coup, cherchant à faucher les pattes du petit bicolore. Ce dernier sauta au dernier moment pour esquiver mais, agile et plus expérimenté, le guerrier leva les pattes avant pour le faire trébucher en l’air. L’apprenti réatterrit gauchement et manqua de s’écrouler.


« Et bien je vois que tu as travaillé ton gainage ! C’est bien. Tu as de bons réflexes qui ne demandent qu’à être développé. J’en discuterais avec ton père lorsqu’il sera de retour ! »


Il adressa un clin d’œil au novice et ébouriffa sa crinière. Soudain un bruit de course résonna dans le tunnel qui reliait la forêt à l’intérieur du camp. Tous les guerriers présents dans la clairière se redressèrent, sur leurs gardes. Tâche de Charbon émergea, complètement affolé.


« Nous avons besoin de renfort ! Trois chiens ont débarqué près de l’Arbre aux Chouettes ! Notre patrouille est entrain de se faire décimer ! »


Et il repartit en courant, n’ayant pas le temps d’attendre qu’une patrouille de renfort soit désignée. Patte Poussiéreuse et cinq autres guerriers s’élancèrent sans attendre. Nuage des Hérons reçut l’ordre de rester au camp mais l’apprenti avait la fâcheuse tendance de ne pas écouter les ordres. Il s’élança et il découvrit sur place le spectacle sanglant de la mort.
Le corps de son père gisait sous le grand arbre, éventré.



Chapitre IV :


Cela faisait maintenant deux lunes que Vol du Grand-Duc était mort. Son courage et sa vaillance avaient eu raison de lui, n’avait pas suffit à affronter les molosses qui c’était échappé des griffes de leur bipède.  Les trois apprentis tentaient de relever la tête, essayant tant bien que mal d’oublier cet affreux jour. Pétale de Menthe, elle, était complètement dévasté. Qui allait protéger ses petits maintenant ? Elle qui savait à peine se défendre vivait dans la peur constante que l’un de ses enfants subit le même sort que son compagnon. Nuage du Loup n’adressait plus la parole à son frère. Il n’y était pourtant pour rien, et le chagrin faisait sûrement perdre la tête au mâle noir. Nuage des Hérons quant à lui, avait perdu tout envie de se battre. Il avait reçu un nouveau mentor, Patte Poussiéreuse, qui avait lui-même proposé au chef de s’occuper du petit. Le grand mâle bicolore suivait les entraînements du guerrier sans conviction et ne faisait que ce qui lui était demandé.


Puis vint le jour de l’examen. Nuage du Loup et Nuage des Hérons devait être évalué sur la chasse tandis que Nuage de Groseille sur sa technique de combat.
Et ce fut près de l’Arbre aux Chouettes que furent envoyés les deux frères. L’épreuve se déroula bien, les deux avaient déjà attrapé de quoi nourrir toute la tanière des anciens. Tout se passa bien jusqu’à ce qu’Œil du Serpentaire émerge des buissons et donne l’ordre de chasser en équipe.


« Tu n’as pas intérêt à me gêner. C’est moi qui me chargerais d’attraper le gibier. »


La queue de Nuage du Loup claqua et il s’enfonça dans la forêt sans attendre son frère.



Un gros pigeon sautillait entre des épines d’un sapin, picorant la terre à la recherche d’insectes. A sa gauche, les buissons frétillèrent et, prenant peur il s’éloigna du bruit en rasant le sol. Nuage du Loup se prépara à bondir, toutes griffes dehors mais Nuage des Hérons bondit avant lui les pattes en avant. Malheureusement pour lui, il était partit de bien trop loin et l’oiseau s’envola en piaillant, alertant toute la forêt de la position des deux chats.


« Mais t’es complètement con ma parole ! Tu viens de nous faire rater l’épreuve ! Le Roi des cons voilà ce que t’es ! » Hurla Nuage du Loup,
sortant de son habituel mutisme


Les paroles de son frère touchèrent Nuage des Hérons en plein cœur. Il n’avait jamais vue Nuage du Loup agir ainsi, et encore moins être aussi vulgaire. La rage tordit sa gorge et perdant tout sang froid, le bicolore sauta à la gorge de son frère et le griffa violemment.


« Répète ce que t’as dit un peu ? Jdonnerais pas chère de ta peau. T’as enfin les couilles d’ouvrir ta gueule et c’est pour me parler comme ça ? C’est pas parce que Monsieur est sortit en premier que t’es autorisé à me donner des ordres. T’as toujours été le mal-aimé de la famille, c’est pas aujourd’hui que ça va changer. C’est toi qui l’as voulu.
- Ferme là. C’est de ta faute. Ta faute s’il est mort. Il aurait jamais dû être en patrouille à ce moment là de la journée.
- Y a marqué lieutenant sur ma tronche ? Arrête de dire des conneries et ouvre les yeux diantre ! C’est de la faute de personne s’il est mort connard ! T’as cru que j’étais allé chercher les chiens pour qu’ils lui ouvrent le ventre ? Et c’est moi le Roi des cons ? »


Les deux mâles roulèrent au sol, les touffes de poils volaient, le sang giclait. Ils se battaient comme sur un champ de bataille, exprimant toute leur rage et leur chagrin. Patte Poussiéreuse empêcha Œil du Serpentaire d’intervenir, jugeant qu’il était bon de laisser les deux frères s’exprimer. Mais c’était sans compter l’intervention de deux bipèdes, se promenant dans la forêt. L’un semblait plus jeune que l’autre et beugla quelque chose en voyant les deux chats se battre. Il bondit et les attrapa par la peau du cou sans se soucier des coups de griffes qui fusaient. Il chassa les deux guerriers qui était sortit de leur cachette d’un coup de pied et lança le corps de Nuage du Loup à son alter ego.



Chapitre V :


Nuage des Hérons avait perdu toute notion du temps. Depuis combien de temps était-il enfermé dans cette cage ? Quelques jours ? Plusieurs lunes ? En face de lui, dans une autre cage, le corps frêle de son frère ne bougeait pas. Seul le léger mouvement de son ventre indiquait qu’il était encore en vie. L’odeur de la maladie flottait dans toute la salle et prenait le nez du bicolore. Il y avait d’autres chats ici, au du moins d’autres animaux, Nuage des Hérons en était persuadé. Les bipèdes étaient des créatures bien cruelles…


« Nuage du Loup ? Nuage du Loup réponds-moi… »


Il n’avait pas adressé la parole à son frère depuis le jour où ils étaient arrivés ici. Il n’avait aucune idée de l’état de son état de santé.


« Nuage du Loup je t’en prie… Comment vas-tu ? Réponds-moi ! On doit trouver un moyen de sortir d’ici et rejoindre notre Clan. Maman et Nuage de Groseille doivent être mortes d’inquiétude…
- C’est finis Nuage des Hérons. On restera ici pour toujours, on crèvera ici. »


Une quinte de toux étouffa la fin de sa phrase. Il tenta de se relever, ses muscles tremblèrent. Un sifflement rauque sortait du fond de sa gorge à chaque respiration. Il était maigre. Squelettique. On aurait dit qu’il revenait du Clan des Etoiles. Et encore, Nuage des Hérons était sûr que les membres de la Toison Argentée étaient mieux portants. Soudain, une porte s’ouvrit, apporta un rayon fulgurant de lumière qui aveugla tous les animaux de la pièce. Des gémissements de désespoir résonnèrent et le bipède qui entra dans la pièce les fit taire d’un coup de bâton sur les grilles des cages. Il s’avança, observant chaque cage avec des yeux de prédateur, avec le même appétit et la même concentration qu’un guerrier chassant sa proie. Il ouvrit plusieurs cages, examinant les occupants en rigolant. Puis vint le tour de Nuage du Loup. Le Deux-Pattes ouvrit la cage et attrapa le maigre corps avec une délicatesse digne d’un blaireau. Le novice noir n’eut même pas la force de riposter. Son corps pendait, complètement mou. Etait-il déjà mort ? Le monstre leva le bras et examina son jouet son tous ses angles. Il articula quelque chose, essayant probablement de communiquer avec l’apprenti. Et il secoua le corps. Et le jeta violemment contre le bord de la cage. Un craquement sourd se fit entendre. La tête de Nuage du Loup venait de prendre un angle qui n’avait rien de naturel. On crèvera ici. Nuage du Loup avait toujours eu le chic d’avoir toujours raison.
Nuage des Hérons hurla de toutes ses forces. Un cri sourd, étranglé par le chagrin et la rage. Il avait peur il était terrorisé. Une peur qui secoua son corps, comme lorsque la foudre s’abat sur un arbre. Lui aussi il allait mourir comme ça, sans avoir dit adieu à sa famille, sans avoir fait la paix avec son frère. Il ne deviendrait jamais guerrier.
Le bipède ouvrit sa cage et lui écrasa la tête. Il le prit par la nuque et beugla quelque chose. Il sentait terriblement mauvais de la gueule, c’était tout ce dont Nuage des Hérons se rappela de cet épisode.
Pris d’une rage certaine et d’un élan de courage, ou de désespoir, il griffa violemment l’œil du bipède qui le lâcha sous la douleur. Il atterrit lourdement au sol et, sonné, il aperçut l’éclat de la sortie. Et bondit et se précipita dehors. Enfin il vit le jour, le soleil de la liberté. Il s’enfuit sans demander son reste, abandonnant le corps de son frère qui ne serait jamais enterré comme il se doit.



Chapitre VI :


Il fallut plusieurs lunes à Nuage des Hérons pour se remettre de ses émotions. Des lunes de cauchemars et de peur constante de sortir en dehors du Clan. Il ne quittait pas sa mère, séchait les entraînements. Il ne se rappelait de rien, comment s’était-il échapper ? Comment était-il rentré au camp ? Des questions qui resteraient probablement sans réponse. Il lui fallut du temps, et une aide psychologique importante. Sa sœur devint guerrière avant lui, prenant le nom de Groseille Enfantine. Elle tentait de faire de son mieux pour aider son frère et remplir ses tâches de combattante. S’était sur elle que reposait la protection de la famille. Jusqu’à ce que Nuage des Hérons ouvre les yeux et finisse par changer complètement. Devenir un chat qui souriait à la vie, camouflant son malheur derrière une bonne humeur éclatante. Il tentait de faire rire le monde et scandait haut et fort qu’une journée sans rire était une journée perdue. Il rattrapa son retard en une demi-lune après des nuits et nuits à s’entraîner sans relâche. Et il devint enfin guerrier. Il devint le Danseur, celui qui dansait avec les hérons. Danse des Hérons devint un combattant à part entière un jour d’automne où les feuilles des arbres virevoltaient, illuminant la forêt de leur couleur chaude. Il demanda à ce malgré sa mort, Nuage du Loup reçoivent son nom de guerrier et c’est sous le regard d’Empreinte des Loups que Danse des Hérons veilla le Clan.


Derrière l'Écran
♪ Prénom / Pseudo : Mélissa, Malfoy (Ghost pour ceux qui me connaissent)
♪ Âge : 16 ans
♪ Nombre de comptes : C'est mon premier
♪ Comment as-tu découvert le forum ? Bah jdois dire qu'il est assez connu !
♪ Besoin d'un guide ? Nop c'est bon :3
♪ Avis sur le forum : J'adore le design et le codage, j'ai été bien accueillis alors pour l'instant j'ai plutôt une bonne impression.
♪ Règlement lu ? Yep
♪ Autre chose ? :trampo:  

015 ©️ Lunay's invention - just for Power


Dernière édition par Danse des Hérons le Ven 21 Oct - 21:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fondatrice power ★ guerrier
avatar
PUF : power, kyro.
Personnages : amertume du guépard (o)
Sexe IRL : Féminin
Messages : 1675
Date d'inscription : 23/10/2015
Âge : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Jeu 20 Oct - 21:09


Bienvenue
parmi ◊ nous


Bienvenue sur le forum, Malfoy !

Même si je t'ai déjà souhaité la bienvenue, je le fais deux fois. Comme on dit, mieux vaut deux fois qu'une ^^

Si tu as besoin de liens familiaux, tu as la possibilité de faire une demande de liens pour te trouver de quoi construire ton histoire, même en n'étant pas validée !
Je te souhaite bonne chance pour ta fiche, tu as jusqu'au 27 Octobre !
Préviens-nous quand tu as fini ! (ici).
Le Staff.

____________

Revenir en haut Aller en bas
Apprentie
avatar
PUF : Ocy & Neigeou | Nom d'"artiste" : Seerose
Personnages : Nuage de Cendre ∞ Femelle ∞ Clan de la Rivière |
Sexe IRL : Féminin
Messages : 142
Date d'inscription : 27/09/2016
Âge : 14
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Jeu 20 Oct - 21:10

Bienvenue !
J'adore ton nom oO

____________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Jeu 20 Oct - 21:22

Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Jeu 20 Oct - 22:17

RE BIENVENUE POINTURE 45, TU AVAIS UN COMPTE ICI UNE FOIS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Jeu 20 Oct - 22:22

Bienvenueeeee !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Jeu 20 Oct - 22:47

Bienvenue ici (8
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Ven 21 Oct - 11:06

(Re)bienvenue sur le forum. Ton nom est superbe !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Ven 21 Oct - 13:14

Merci à tous
Et merci pour le compliment sur le nom, jdois avouer que je l'aime beaucoup aussi
J'ai presque finis mon histoire, plus que deux chapitres ! Je poste tous ça ce soir quand je rentre du boulot ;D
Et ui Diouki j'étais Rôdeur du Temps mais bon je l'ai lâchement abandonné :c
Revenir en haut Aller en bas
blessed with beauty and rage
avatar
PUF : Red.
Personnages : Évanescence des Anges + 40 Lunes + Ombre
Sexe IRL : Féminin
Messages : 350
Date d'inscription : 20/01/2016
Âge : 16
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Ven 21 Oct - 17:01

Rebienvenue dans le coin ! :)

____________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Ven 21 Oct - 21:21

Merci ! :3

Et voilà j'ai finis mon histoire à rallonge :3 Normalement ma présentation est terminée :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) + Dim 23 Oct - 18:55


tu es validé(e)
bienvenue ◊ officiellement

Ça y est, tu es validé ! Tu vas pouvoir faire tout plein de choses sur le forum :3

Lire :

♣ les nouvelles annonces.
♣ toute la partie « incipit », si ce n'est pas déjà fait.

Participer :

♣ Aux sondages.
♣ Aux concours

♠ souhaiter la bienvenue aux autres nouveaux.
♠ ta fiche de liens.
♠ ta fiche de rp's.
♠ ta fiche de gestion.
♠ faire un tour vers la partie « envie ».

♦ devenir filleul.
♦ allez sur la CB.
♦ le flood.
♦ faire des rp's.
♦ aller dans les fiches de liens et de rp's des autres.

♥ les effectifs, ça arrive que le staff se trompe.
♥ les répertoires.

N'oublie pas de recenser ton personnage dans le recensement :3

Le Staff.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet + Re: << Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10) +

Revenir en haut Aller en bas
 
<< Trois beaux présents, trois cerfs-volants >> | Danse des Hérons [80%] (27/10)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Trois p'tits chats, trois vilains petits fripons ~"
» Alex Rodriguez a Trois-Rivières ....
» Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chats, chats !
» Tout... tous sur trois beaux garçons
» [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Stars :: Gestion du Personnage :: Présentations :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: