▲ up
▼ down

★ Rp's Libres
★ À ne pas manquer !
★ Les liens utiles
★ Clan du Mois
★ Nom du Clan





★ Météo
Nous sommes à la saison des feuilles mortes, ces dernières tombent de leur arbre et le temps s'annonce pluvieux ces temps-ci. Chacun espère que cela va s'améliorer, car le soleil manque cruellement à l'appel.
★ Effectifs
Clan du Tonnerre
— Ouvert
Clan de la Rivière
— Ouvert
Clan du Vent
— Ouvert
Clan de l'Ombre
— Ouvert
Solit. et Domes.
— À éviter


Partagez | 
 

 Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. + Mer 5 Oct - 0:16


Shere Khan
Le courage fait la force, et l'union fait la loyauté.

♪ Noms successifs : Lorsqu'il était chaton, sa mère l'avait nommé Hyme. Mais, comme le veut la coutume chez les chats domestiques, le nom donné par les mères est temporaire et ce sont les Bipèdes qui décident du nom final.
♪ Nom Actuel : Shere Khan.
♪ Signification du Nom : Ses maîtres l'ont nommé ainsi en raison de son pelage tigré et de ses yeux dorés, qui font penser à un tigre. Cependant, ce nom est plus ironique qu'autre chose car, contrairement au grand fauve, Shere Khan n'est ni courageux, ni puissant, ni respecté. Ce n'est qu'un simple domestique, froussard et dépendant, aimant son confort et son intérieur.
♪ Surnom : Il est surnommé Khan, c'est plus rapide. Mais libre à vous de lui en trouver d'autres.
♪ Sexe : Masculin.
♪ Âge : Deux ans -soit approximativement 24 lunes-, ce qui est très jeune pour un chat domestique.
♪ Clan : Aucun.
♪ Rang : Chat domestique.
♪ Origines : Il est issu d'une longue lignée de chats domestiques. Il a sûrement de la famille un peu partout dans la ville, et il est possible que certains soient devenus solitaires.
♪ Famille : Il se rappelle parfaitement du nom de sa mère, Blanche. Un nom peu répandu, n'est-ce pas ? Son père, lui, s'appelait Tigre; toujours aussi original.
Il a des frères et soeurs de la même portée que lui. Une de ses jumelles se nomme Jessy, avec qui il a gardé contact. Il lui semblait aussi avoir un frère du nom d'Eden; pour le reste, il n'en aucun souvenir.
♪ But : Mener une vie de domestique jusqu'à la fin de ses jours, sans devoir être confronté au monde extérieur.


Physique

Autant vous prévenir tout de suite, Shere Khan n'a rien d'extraordinaire. Ce n'est qu'un chat domestique banal, ayant des origines d'Européen pur race. De lointaines origines...
Il possède un pelage court mais fourni, tirant sur le mi-long, d'une couleur brun nuancé de beige, striée de fines rayures brunes. Son corps, pas très grand et à peine musclé, est surtout fin et souple -enfin, pour un chat domestique. Certaines parties de son pelage sont plus claires, comme ses babines, sont poitrail et son ventre, tirant vers le beige, voir le crème à certains endroits.
Ses yeux sont ambrés, teintés d'une jolie couleur dorée.


Caractère

Shere Khan est un véritable chat domestique. Il aime le confort, il aime qu'on s'occupe de lui. Il est très dépendant, des hommes comme des autres chats; il ne survivrait pas longtemps s'il vivait dans la nature, livré à lui-même. Il répugne à mettre le nez dehors et ne sait ni chasser ni se battre.
Khan est un lâche, un peureux. Il s'effarouche très vite et préfère fuir plutôt que de faire face.
Il est plutôt susceptible et, surtout, assez hypocrite. Il n'hésite pas à masquer ses sentiments pour faire semblant de faire plaisir aux autres, surtout s'il peut obtenir quoi que ce soit d'eux -notament l'asile... l'abri et la nourriture étant ses principales préoccupations.
La fierté ? L'ego ? Khan n'en a pas vraiment. Il serait prêt à n'importe quoi pour obtenir ce qu'il désire, l'humiliation ne lui fait pas peur..


Histoire

Shere Khan est né de parents domestiques; il n'était pas le seul de la portée, ayant trois frères et deux soeur. La mère nomma les petits mais, comme le voulait la tradition chez les domestiques, ce fut leurs maîtres qui leur donnèrent leur nom définitif. Ainsi, le petit Hyme fut renommé Shere Khan.
Ce fut un jeune couple de bipèdes qui accueillit le chaton. Khan grandit épanoui, aimé de ses maîtres. Ces derniers s'occupaient bien de lui et lui fournissaient tout ce dont il avait besoin. Jouets ou nourriture, le jeune mâle ne manquait de rien...
Mais voilà, ce côté heureux de la vie, même si elle peut sembler parfaite, finit toujours par basculer. Ce fut tout son monde qui s'écroula lorsque le mâle tigré fut mit à la porte.
Cet incident se déroula très vite. Le mâle bipède était parti du jour au lendemain en claquant la porte, et avait quelques temps plus tard été remplacé par un autre, un grand homme au visage dur, qui s'empressait de chasser Khan lorsque ce dernier s'approchait trop de lui. Ainsi, les deux apprirent à s'éviter.
Ces derniers temps, le matou entendait souvent un mot répété inlassablement par ses maîtres: « bébé ». Il n'avait aucune idée de qui était ce dénommé Bébé, mais il sentait que cela ne présageait rien de bon pour lui; en effet, ses maisonniers semblaient nerveux ces temps-ci. Le temps que Khan réalise réellement qu'il courait un danger, sa maîtresse au ventre de plus en plus rond l'avait attrapé et, après une dernière caresse, l'avait déposé sur le palier et avait refermé la porte, non sans hésitation et regret que trahissait ses gestes. Avant que la lourde porte de chêne ne se claque définitivement derrière lui, Khan avait eut le temps de croiser le regard dur et haineux du bipède mâle: il avait l'air sûr de ce qu'il faisait.
La première réaction de Shere Khan avait été de sauter sur une fenêtre et de miauler fort. Il n'aimait pas aller dehors et ne se rendait que très peu souvent dans le jardin; pourquoi ses maisonniers le laissaient-ils dehors -en pleine nuit, en plus ? Mais le jeune mâle eut beau miauler toute la soirée, puis toute la nuit, ni la porte ni la fenêtre ne s'ouvrirent pour l'accueillir dans la chaude maison douillette. Le matin, l'animal avait la voix enrouée et grelottait d'avoir passé la nuit dehors.
Alors qu'il faisait une énième fois le tour de la maison, Khan entendit le bruit caractéristique d'une porte qui s'ouvre; il accouru, ronronnant de bonheur, certain que son supplice prenait fin. Mais lorsqu'il franchit le seuil de la maison, ce ne furent pas les habituelles caresses qui l'accueillirent, mais un violent coup de balais dans les côtes. Le mâle bipède le fixait d'un air furieux et se mit à cracher un flot d'injures, accompagnant son geste par un second coup. Shere Khan détala, l'homme sur ses talons; le maisonnier le poursuivit jusque dans la rue avant de faire brusquement demi-tour. Quand au chat, lorsqu'il avait compris que l'autre le poursuivait, il s'était mit à filer à toute allure et ne s'arrêta que lorsqu'il fut à bout de souffle. Un simple coup d'oeil autour de lui lui suffit pour comprendre qu'il était perdu: il n'avait jamais vu cette ruelle sombre dans laquelle il se trouvait.
Il s'écroula sur le trottoir, hors d'haleine. Mais un grondement finit par lui faire relever la tête: un immense colosse brun et noir se tenait devant lui, babines retroussées. De son jardin, Shere Khan avait déjà aperçut des chiens et avait rapidement appris à s'en méfier; il se leva d'un bond et détala, queue entre les pattes. Le chien se lança à ses trousses mais un sifflement de bipède le rappela à l'ordre.
Le matou tigré courru, encore et encore et, lorsqu'il s'arrêta, il préféra se percher sur un muret afin de ne plus se laisser surprendre.
Il resta là, replié sur lui-même, toute la nuit suivante. Il n'osait plus bouger malgré ses muscles douloureux et son ventre qui le tiraillait, ayant trop peur de se faire remarquer par quelconque créature de la nuit.
Le lendemain, il reprit son chemin vers un futur sans avenir, allant là ou ses pattes faibles le portaient. Il était perdu, déboussolé, complètement paniqué; pourtant il puisa dans son infime réserve de courage pour continuer. Il réussi à chaparder quelques croquettes à un gros chat domestique mais, peu débrouillard, Kahn se fit rapidement repéré et se fut chassé à coup de pieds et de griffes.
Au bout de trois jours d'errance, qui lui semblaient toute une lune, il était à bout de forces. Habitué à une vie confortable et une réserve de nourriture inépuisable, ne rien manger et passer son temps à fuir l'avait considérablement affaibli. Il s'est alors traîné jusqu'à une grande, que dis-je, une immense villa, espérant que les Bipèdes qui y vivaient seraient cléments. Pourtant, se fut un tout autre individu qui l'accueillit...
Alors commença une toute nouvelle vie pour Khan, une vie d'esclavage et de chantages. Il aurait un abri et de la nourriture, tant qu'il se plierai à la volonté d'un arrogant bleu russe.


Derrière l'Écran
♪ Prénom / Pseudo : Feuillou.
♪ Âge : 14 millénaires.
♪ Nombre de comptes : C'est mon deuxième baby.
♪ Comment as-tu découvert le forum ? Euh je sais plus, par Power il me semble.
♪ Besoin d'un guide ? Non merci, je préfère un chien d'aveugle
♪ Avis sur le forum : Il sent la feuille morte
♪ Règlement lu ? Évidemment, je suis quelqu'un d'exemplaire voyons.
♪ Autre chose ? manger pour vivre ou vivre pour manger ? Répondez à cette question, c'est très important merci.

015 ©️ Lunay's invention - just for Power

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. + Mer 5 Oct - 11:48

Rebienvenue feuillou. :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. + Mer 5 Oct - 17:15

J'ai sincèrement hâte de le découvrir en rp, il a l'air vraiment intéressant :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. + Mer 5 Oct - 17:37

vivre pour manger
re bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. + Mer 5 Oct - 17:56

L'esclave a écrit:
Il aurait un abri et de la nourriture, tant qu'il se plierai à la volonté d'un arrogant bleu russe.

J'adore ! Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. + Mer 5 Oct - 19:15

moi quand j'ai vu le nom puis la fiche... Mais rewelcome!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. + Mer 5 Oct - 19:41

Mais oui je sais qu'il est classe mon perso faites attention, il est féroce, il mord !
Terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. + Mer 5 Oct - 19:47


tu es validé(e)
bienvenue ◊ officiellement

Ça y est, tu es validé ! Tu vas pouvoir faire tout plein de choses sur le forum :3

Lire :

♣ les nouvelles annonces.
♣ toute la partie « incipit », si ce n'est pas déjà fait.

Participer :

♣ Aux sondages.
♣ Aux concours

♠ souhaiter la bienvenue aux autres nouveaux.
♠ ta fiche de liens.
♠ ta fiche de rp's.
♠ ta fiche de gestion.
♠ faire un tour vers la partie « envie ».

♦ devenir filleul.
♦ allez sur la CB.
♦ le flood.
♦ faire des rp's.
♦ aller dans les fiches de liens et de rp's des autres.

♥ les effectifs, ça arrive que le staff se trompe.
♥ les répertoires.

Nous espérons que tu sauras d'intégrer du mieux possible !
Le Staff.
Revenir en haut Aller en bas
fondatrice power ★ guerrier
avatar
PUF : power, kyro.
Personnages : amertume du guépard (o)
Sexe IRL : Féminin
Messages : 1672
Date d'inscription : 23/10/2015
Âge : 16
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. + Sam 8 Oct - 9:26

Re-bienvenue Feuillou ♥

____________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet + Re: Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins. +

Revenir en haut Aller en bas
 
Shere Khan, ou le conte du plus brave des félins.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Stars :: Gestion du Personnage :: Présentations :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: