▲ up
▼ down

★ Rp's Libres
★ À ne pas manquer !
★ Les liens utiles
★ Clan du Mois
★ Nom du Clan





★ Météo
Nous sommes à la saison des feuilles mortes, ces dernières tombent de leur arbre et le temps s'annonce pluvieux ces temps-ci. Chacun espère que cela va s'améliorer, car le soleil manque cruellement à l'appel.
★ Effectifs
Clan du Tonnerre
— Ouvert
Clan de la Rivière
— Ouvert
Clan du Vent
— Ouvert
Clan de l'Ombre
— Ouvert
Solit. et Domes.
— À éviter


Partagez | 
 

 Euh... salut ? - Incertain Brouillard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Mer 1 Nov - 21:41

Mon chemin vers les Clans touche à sa fin, je le sens. Les mémoires se rappellent à moi et envahissent peu à peu mon esprit. Des souvenirs de ma vie au Clan, des souvenirs de mon départ aussi. Je sais que je suis proche des territoires que j'arpentais jadis. Il ne me reste guère plus qu'à traverser cette lande. Le lieu doit être charmant aux saisons les plus chaudes, vu le nombre de cerisiers qui y poussent. Mais ce n'est pas le cas aujourd'hui : la lande n'est pas très accueillante, visuellement parlant. Tant mieux, ce n'est pas le lieu que je cherche. Je continue de marcher, droit vers les territoires claniques : la direction semble imprimée dans mon esprit.

Plus j'avance, plus je fais attention, plus je suis sur mes gardes. En effet, si je m'approche des Clans, j'ai de plus en plus de chances de tomber sur un guerrier. Si ça arrive, je dois faire bien attention à mon comportement, et à mes paroles. Je préfèrerais ne pas révéler que je faisais partie du Clan du Tonnerre, jadis... Mieux vaut le cacher, je pourrais être accusé de toutes sortes de choses sinon : espionnage sur d'autres Clans, trahison... Ce qui déclencherait automatiquement des conflits entre les Clans, et c'est la dernière chose que je veux. Ce que je veux, c'est rejoindre les Clans à nouveau. Mais il faut procéder intelligemment, et avec caution.

Je traverse donc la lande, en prêtant une attention accrue à tous les détails, comme à mon habitude en zone 'sensible'. Mon regard balaie la zone à chacun de mes pas silencieux. Mon odorat, mon ouïe sont en alerte. C'est alors que je la vis : une tache blanche et noire dans la lande. Un chat, assurément. Un Solitaire ? Un membre des Clans à l'écart de son territoire ? Je m'en approchai lentement, jusqu'à ce que je puisse me servir de mon odorat. D'après ma vue, c'était un mâle, mais pas d'une carrure impressionnante. Plutôt proche de la mienne, en fait. Mais ce fut mon odorat qui m'apporta l'information la plus précieuse. Devant moi se tenait un chat du Clan de l'Ombre. Je me réjouis intérieurement du fait que je ne porte plus l'odeur d'un Clan depuis longtemps. Il me sera plus facile de m'exprimer en paix.

Durant mon voyage, j'ai appris que la gestuelle parlait souvent plus que les paroles elles-mêmes. C'est pourquoi j'adoptai une posture plus détendue. C'est important pour favoriser le dialogue - que j'ai toujours autant de mal à initier - et permettre ainsi de discuter en paix. J'approche donc lentement jusqu'à pouvoir lancer :

"Salut ! J'allais poser une question avec ça, mais j'ai oublié... Ah si ! Tu saurais pas où on se trouve, par hasard ?"

Je fis de mon mieux pour paraître détendu, même si en réalité je ne le suis pas du tout.

Oh well. J'espère que ça passe.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier
avatar
PUF : Rhythm Star.
Personnages : Incertain Brouillard.
Sexe IRL : Masculin
Messages : 79
Date d'inscription : 07/04/2016
Âge : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Mer 1 Nov - 22:11


Journée automnale, sorti de la terre de son clan, pourquoi ? Justement, même lui ne savait pas, ses pattes le portait où elles voulaient l'emmener, et il ne voyait pas de mal à ça. Alors, ces pattes noires et blanches effleurant les feuilles meurtris violettes aux yeux du chat devenant aveugle, ils profitaient encore de ses derniers moments pour voir, un monde, monde aux couleurs déchirantes qui dansait et s'emmêlait sans grand sens. Sens qu'il ne cherchait plus à comprendre depuis un bon bout de temps, pourquoi décrire tout un monde de fausse couleur par delà ces yeux vitreux, qui ne pourront plus voir ? Il ne pourrai pas vous répondre à cette question. Et il n'a jamais pu.

Il s'arrêta donc, où ça ? En fait, il ne voyait que des arbres, arbres différents de ceux qui entouré les clans, ses souvenirs lui fit rappeler que lorsque le printemps arrivait, il voyait les feuilles étranges de ses arbres voltiger autour de lui, il les voyait verte. Couleur qu'il aimait beaucoup par ailleurs. Il s'arrêta devant un des arbres, s’asseyant et levant la tête vers les branches de l'arbre sous lequel il était placé. Incertain Brouillard regardait les feuilles en tomber, lentement, très lentement, sans aucune trajectoire précise, elles tombaient. Avant d'arriver au sol, gracieusement, se mélangeant à ses comparses dans le but d'en former un tapis, sans doute froid, et humide pouvant y cacher plusieurs petits rongeurs. Le chat bicolore releva les oreilles, sentant les feuilles mortes se mettant à criser, Incertain Brouillard se redressa, se tourna dans la direction où son ouïe lui intimait de voir. Un chat, d'une odeur inconnu, un mélange de feuille, de terre, et une odeur lointaine de clan que l'aveugle arrivait à percevoir, ténu, mais il n'y fit pas attention, et même ; il ne pouvait pas y décrire le clan.
La voix du chat atteint les oreilles du matou ombreux, il ne tiqua pas tout de suite la question, où est-ce qu'il était ? Honnêtement, même lui avait de quoi se poser des questions, il tourna un peu sur lui même, cherchant des indices pour situer le lieu, même s'il ne voyait pas grand chose, il essaya de se souvenir du nom que les autres lui donnait.

« – Bonjour je suppose ?  Oh... et pour répondre à ta question, nous sommes où ce que les autres appellent la lande aux cerisiers. Même si je t'avoue, même moi je ne sais pas comment je suis arrivé ici.»

Le mâle du clan de l'ombre se mit à fixer son interlocuteur, ses yeux gris vitreux essayant de chercher un point à fixer pour le différencier des autres. Il pouvait sentir son malaise, entendre ses muscles qui se tendaient difficilement sous la pression, sans doute ? Incertain Brouillard reprit, la voix un peu plus basse que d'habitude, non par quelconque agressivité, il n'en trouvait pas le besoin, mais plus dans le but de rassurer l'autre :

« – Même si mes yeux sont mauvais, je peux sentir tes vagues de stresse, détends toi, il n'y a que toi et moi, et ce terrain n'appartient à aucun clan. C'est une terre neutre. »

Une question le titillai, devait-il la poser ? Il hésita, longuement, presque deux ou trois secondes :

« – Tu as beaucoup voyager je me trompe ? Ton odeur est particulière des chats d'ici, même si j'en perçoit une moins... transcendante, je n'arrive pas à mettre la patte dessus. »

Non, l'ombreux n'était pas méchant, il adorait se faire des amis et discuter, il pouvait sentir la brise sur ces poils noirs et blancs, il se rassit, fixant alors ce chat, ayant l'air d'avoir voyagé, et sans doute connu beaucoup de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Mer 1 Nov - 23:49

Le chat du Clan de l'Ombre me répondit tranquillement - et je suis heureux de sa non-agressivité - ceci :

"Bonjour je suppose ? Oh... et pour répondre à ta question, nous sommes où ce que les autres appellent la lande aux cerisiers. Même si je t'avoue, même moi je ne sais pas comment je suis arrivé ici."

Heu... Malaise ? Le simple fait qu'il sache où il se trouve sans savoir comment il y est arrivé suffit à me décontenancer. Je perds un peu de ma posture assurée, et ma tension transparaît sans doute. C'est alors que nous établissons un bref contact visuel. Je fus surpris de voir que ses yeux avaient tout de ceux d'un aveugle. C'étaient deux yeux vitreux, à l'iris gris, sans couleur. J'avais déjà rencontré quelques chats aveugles : bien souvent, leurs autres sens prennent le relais. Soudain, je compris que ce chat était peut-être bien le seul chat des Clans - autre que, peut-être, le Clan du Tonnerrre - à pouvoir deviner mon origine. Ce qui finit de décomposer ma posture. Ma tension, désormais apparente, bandait mes muscles. Le mâle bicolore continua :

"Même si mes yeux sont mauvais, je peux sentir tes vagues de stress, détends-toi, il n'y a que toi et moi, et ce terrain n'appartient à aucun Clan. C'est une terre neutre.

Tu as beaucoup voyagé, je me trompe ? Ton odeur est particulière des chats d'ici, même si j'en perçois une moins... transcendante, je n'arrive pas à mettre la patte dessus."

En effet, ses sens lui en disent long... Plus que je ne voudrais révéler. Il va falloir trouver quelque chose pour me tirer de ce mauvais pas. Bien qu'il semble plutôt calme et relativement amical jusque là, je ne pouvais pas risquer de cracher la vérité. Je réfléchis... Vite, il faut trouver comment se sortir de cette situation ! Il avait évoqué les Clans : mieux valait que je prétende ne pas les connaître. Posons une autre question pour ne pas répondre à la sienne. En fin de compte, j'optai pour ceci :

"Merci pour le renseignement ! Tes yeux sont peut-être mauvais, mais tes autres sens sont bien aiguisés. J'ai en effet beaucoup voyagé, et je continue à ce jour. J'aime découvrir de nouvelles contrées, de nouveaux interlocuteurs aussi."

Voyant qu'il m'écoutait, et ne me voulait apparemment aucun mal, je me détendis pour de vrai cette fois-ci - pas de mal à ne pas dire l'entière vérité, n'est-ce pas ? Cependant, il attendait sans doute encore une réponse de ma part. Pour essayer de l'en détourner, je lui demandai, avec un second mensonge 'blanc' :

"Dis-moi, tu as évoqué des Clans ? De quoi s'agit-il ?"

Je me préparai à écouter sa réponse, bien que je la connaisse déjà. S'il revenait sur sa première question, je pourrai sans doute trouver autre chose qui semble assez honnête à ses yeux - au sens figuré du terme. En tout cas, une chose est sûre, je n'aurais pas à me battre avec ce félin. En fait, je pense même que l'on pourrait plutôt bien s'entendre, une fois passé ce premier cap de questions un peu embêtantes. Enfin, il faudrait aussi que je pense à lui demander son nom...
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier
avatar
PUF : Rhythm Star.
Personnages : Incertain Brouillard.
Sexe IRL : Masculin
Messages : 79
Date d'inscription : 07/04/2016
Âge : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Jeu 2 Nov - 0:17


 Incertain Brouillard écouta le chat en face de lui. Ses oreilles bougeant tentant de desceller une trace de quelconque mensonge. Une voix tremblante, un muscle se tirant, le coeur battant vite. Même si, pour le coeur, il était trop loin. Il hocha lentement ma tête, il voyageait donc. Ça se sentait, autant par l'odeur que par son approche envers le mâle ombreux. Le mal-voyant plissa ses yeux vitreux ; il avait peu être de bon sens. Mais, il n'était pas dupe, voir même aveugle. Il s'étonnait lui même de ses jeux de mots interieur. Le mâle bicolore ouvrit alors la gueule, après avoir pris une inspiration :

« – Tout le plaisir est pour moi. Et je suis heureux de voir que je ne me suis pas trompé sur toi.. pas vrai ? »

La lumière qui dansait dans les yeux gris d'Incertain Brouillard ne voulait dire qu'une chose : il était heureux. Même si au fond de lui, il ne pouvait qu'admirer ce chat en face de lui. À peine plus grand que lui, même s'il avait du mal à décrire le pelage de son interlocuteur, qui lui sortait violet. Il plissa les yeux, se forçant à en trouver le contraire. En vain. Il ne savait pas de toute façon.

« – Les clans ? Pour moi, c'est une invention idiote, on se monte les uns sur les autres. En période de famine, on laisse les autres mourir de faim. Et si jamais une patte rentre sur le territoire d'un autre. Prends garde à tes moustaches... Mais durant tes voyages, tu as du en croiser des clans non ?»

Il marqua un pause, il réfléchissait. Il essayait de décrire l'odeur qu'il arrivait à percevoir encore. Cette senteur lui disait quelque chose. Mais, elle était couverte par d'autre odeur: de pins, de bois, de terre meuble et un relan de ville qui se dégageait de l'autre. Vraiment, si ça ne tenait qu'à Incertain Brouillard, il lui aurait dit que son odeur était horrible. Ce mélange lui donnait mal à la tête. Il reprit alors :

« –J'aimerai que tu me dises la couleur de ton pelage si possible, et aussi, raconte moi tes aventures. Je ne te demanderai pas ton nom. Ton... odeur me suffit à te reconnaître. Mais je suppose que tes longs voyages ont poussé ta curiosité au plus vif. Incertain Brouillard. Mais en terre neutre, je suis Ib. »

Incertain Brouillard fini sa phrase sur un ronronnement, non pas qu'il se fichait du nom de l'autre. Mais, ces réactions avaient une chose qu'il n'avait pas encore vu parmis les chats de clans et les solitaires du coin. Il était curieux, mais, il ne fallait pas brusquer les choses. Il l'avait appris avec certains membres de son clan. La patience était une vertu. Et une de ses qualités. S'il devait attendre des jours, il le ferai.


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Jeu 2 Nov - 14:37

L'ombreux qui se tenait près de moi avait beau se montrer poli, voire presque sympathique, la prudence devait guider mes actions. Il est difficile de cacher des choses à un aveugle, paradoxalement. Il dit ne pas s'être trompé sur moi... mais au sujet de quoi ? De mes voyages, comme je lui ai répondu ? Ou de la question que j'ai soigneusement esquivée ? Je décidai de ne pas répondre à son 'pas vrai ?', et plutôt d'attendre qu'il continue à parler. Ce qu'il fit - ouf ! - en répondant à ma question sur les Clans. Une vision bien négative pour un chat qui y vit. Je suppose qu'il doit juste en avoir assez de voir les Clans se battre pour parfois bien peu de chose. Entendre parler de ces conflits me convainc encore plus de tenter de rejoindre les Clans, je pourrais au moins essayer d'assurer la paix entre eux, dans la mesure du possible. Et puis, voilà au moins des questions sur mes voyages ou moi-même auxquelles je peux répondre de manière parfaitement honnête. Il me laissait le choix de révéler ou non mon nom. Tant mieux : garder l'anonymat auprès du maximum de personnes est sans doute la meilleure chose que je puisse faire dans un premier temps.

"Mon pelage est roux, d'où mon nom, mais puisque tu ne veux pas le savoir... Je ne doute pas de ton odorat, Ib, mais mon odeur risque de changer si je reste dans le coin quelque temps. Juste au cas où on serait amené à se revoir - sans mauvais jeu de mots !"

Le mâle en face ronronnait un peu. Je n'osai pas en faire de même, malgré tous mes efforts pour être à peu près à l'aise. Savoir qu'il était presque capable de discerner mon odeur de Clan après plus de vingt lunes me forçait à tenir ma garde haute. Heureusement, cette fois-ci je n'étais pas forcé à dire la moitié de la vérité, ni à mentir complètement. Je répondis donc à son autre question.

"Pour être honnête, ce ne sont pas mes voyages qui ont piqué ma curiosité. C'est plutôt ma curiosité qui m'a incité à voyager ! Quant aux Clans... non, je n'ai pas vraiment rencontré d'équivalent aux Clans que tu me décris. Bien sûr, j'ai rencontré des chats vivant en groupe, mais rien de réellement structuré, et pas plusieurs groupes maintenant leurs territoires face aux autres. Donc non, pas de Clans comme ceux dont tu me parles."

"Et puis, ta vision des Clans semble très négative... Pourtant, je suis persuadé qu'il y a des avantages à vivre en groupe. Certes, les Clans se battent entre eux, se menacent sans doute ; mais au sein même d'un Clan, les chats peuvent prendre soin les uns des autres, et assurer différents rôles. Ça doit simplifier la vie de tous, non ? Enfin, ce n'est que supposition : de nous deux, tu en sais le plus."

Là où il finit sa phrase sur un ronronnement, je finis la mienne par un sourire. Pas un énorme sourire éclatant ; juste l'esquisse d'un sourire. L'avenir me dira si je peux me permettre d'être plus souriant avec les chats des Clans. En attendant, comme je l'ai déjà dit, la prudence me guide. J'attendis la suite de notre dialogue, non sans une certaine impatience, ou curiosité pour mon interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier
avatar
PUF : Rhythm Star.
Personnages : Incertain Brouillard.
Sexe IRL : Masculin
Messages : 79
Date d'inscription : 07/04/2016
Âge : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Jeu 2 Nov - 15:18



Ib haussa les épaules, le chat en face de lui était donc roux, la couleur qu'il voyait à cet instant porterai le nom de 'roux', il tourna légèrement la tête pour voir les tapis de feuilles, qui avait presque la même teinte que le pelage du chat en face de lui, les feuilles étaient donc rousses, c'était la première chose à laquelle il pensa, Incertain Brouillard avait déjà écouter ses comparses de clans parler de cette couleur, se sera donc les couleurs des feuilles mortes en automne, même si pour lui, ce n'était pas du jaune ou du orange, il savait au moins le nom de cette couleur teinté violet que les autres voyaient autrement. C'était du roux.

Concernant l'odeur, une odeur ne change pas si facilement, l'odeur de naissance reste, et les chats que le mâle presqu'aveugle connait, ils avaient beau se rouler dans quelconque boue ou autre, les odeurs de naissance restent.

« – Les odeurs ne changent pas si facilement, tu as du avoir beaucoup voyagé, l'odeur de celle qui t'a mis au monde reste. » Le mâle ombreux roula les yeux vers le ciel en entendant la boutade du solitaire au pelage de feu « Et, ne t'en fait pas, j'y suis habitué. »

Le mâle bicolore redressa ses oreilles pour écouter le mâle en face de lui, ce n'était pas vraiment qu'il n'aimait pas les Clans, mais, c'était plus le fait que en tant qu'une même espèce, ils se mangeaient inutilement pour une question de tradition et de fierté qui le rendait malade. Des chats croyant à des apparitions de chat mort venant leurs annoncés des déluges. C'était bien arrivé deux ou trois fois, pas plus, le plus souvent, on se trompait. Le mâle ombreux laissa ses yeux divaguer pensif, écoutant son interlocuteur, il planta ses griffes dans les feuilles mortes sous ses pattes.

« – Pas que je n'aime pas mes confrères, ils sont ma famille. On prends soin de chacun, ce qui ne me déplaît pas. Mais, cet aspect des clans me rends mal à l'aise, je me souviens d'un clan autrefois qui à laisser mourir un solitaire de faim. » La pause qu'il marque fut pesante, il réfléchissait : « Je me vois mal laisser quiconque de faim, solitaire ou autres Clans, durant les grandes famines, on se battait plus pour des territoires inutiles que de partager nos proies ensemble. C'aurait était plus simple par ailleurs. Mais les Clans sont trop fier pour ça. »  

Le mâle plissa ses yeux gris, le chat d'en face parlait de certains rôles non ? D'habitude les solitaires même lointain posait des questions sur les Clans, mais n'avait jamais mentionner cet aspect. Ib ne releva pas, même s'il se doutait bien que l'odeur du chat en face de lui était familière.

« – En tout cas, j'espère que tu pourras te plaire dans les environs. C'est assez calme, et les chats que tu croises en terre neutre sont surtout des chats de Clans qui discutent avec des solitaires, ou même entre eux, une bataille n'a jamais éclater ici, à ma connaissance...»  


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Jeu 2 Nov - 22:43

J'avais au moins pu apprendre à Ib ce que 'roux' était, même s'il ne le percevait sans doute pas de la même manière que moi. Au moins, il est capable d'associer ce qu'il voit à un mot que les autres comprennent à présent. Peu à peu, en en apprenant sur Ib, je parvins à réellement me détendre. J'avais décidé que ce chat était digne de confiance... Même si je ne dirai quand même pas toute la vérité à mon sujet. Il faut bien garder quelques secrets à soi... Je ne doutais pas qu'il soupçonne fortement ma vraie origine, ni qu'il soit capable de voir à travers mes petits jeux rhétoriques et mes demi-vérités. Je m'assis tranquillement tandis qu'il me parle de sa vue sur les Clans et leurs agissements. Je regardai vers le ciel quelques instants, pensif. Je savais bien que la fierté de chaque Clan pouvait être toxique - ou du moins je m'en souvenais - mais moi non plus, je ne me voyais pas prêt à laisser quiconque mourir de faim. Même pour un ennemi, ce n'est pas une mort noble. C'est une mort stupide, que je ne souhaite à personne.

"Si ça peut te rassurer, je ne compte pas laisser quelqu'un mourir de faim. Ami, ennemi, peu importe. Ce n'est pas un comportement honnête, et ça ne sert à rien de s'abriter sous l'argument de division entre clans. Mais je conçois que les clans puissent être trop fiers pour vouloir aider leurs rivaux - bien que je ne soutienne pas ce fait."

Ib m'observait à présent d'un œil - hah ! - qui me semblait bien observateur. Il doit toujours être en train d'essayer de comprendre d'où je viens vraiment, me dis-je. Mais apparemment il n'y parvenait pas pour l'instant. Tant mieux, j'étais en fin à l'aise dans cette conversation et je comptais le rester. De toute façon, il est digne de confiance, j'en suis presque sûr maintenant. S'il le découvrait, il garderait sans doute l'information pour lui-même. En plus, ça n'a pas vraiment d'intérêt pour le Clan de l'Ombre. Je préfère tout de même garder mes petits secrets avec moi, pour l'instant. Comme je l'ai déjà dit, ça me rend la tâche plus simple pour approcher les clans. Ib me parla brièvement du calme des terres libres, espérant que je puisse 'me plaire dans les environs', selon ses mots.

"Voilà qui est rassurant, je préfère éviter toute sorte de conflit, surtout quand il s'agit de groupes de chats de plusieurs dizaines de membres chacun ! Je compte rester par ici quelque temps. Peut-être que rester dans une zone pour quelque temps ne me ferait pas de mal. Après tout, comme tu l'as deviné, j'ai déjà beaucoup marché."

Ça me faisait du bien de pouvoir être honnête avec Ib. Je me sentais un peu mal d'avoir dû cacher mon identité, mais la discussion semble prendre un tournant pour le meilleur - ou pour le plus facile à gérer. Je laissai mon regard errer quelques instants, entre le sol, les arbres et leurs feuilles qui tombaient une par une, puis le dirgeai vers le mâle bicolore à nouveau.

"Je ne sais pas si ça arrivera souvent, mais ce serait un plaisir pour moi de rencontrer d'autres chats vivant par ici. Je suis curieux de découvrir le territoire, et les chats des clans aussi. C'est toujours intéressant de rencontrer des chats qui ont différents points de vue, tu ne crois pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier
avatar
PUF : Rhythm Star.
Personnages : Incertain Brouillard.
Sexe IRL : Masculin
Messages : 79
Date d'inscription : 07/04/2016
Âge : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Ven 3 Nov - 18:40


Incertain Brouillard plissa les yeux, le mâle en face de lui avait l'air de quelqu'un de réfléchit, voir même trop, et ça se sentait à chacune des paroles du roux en face de lui. Il hocha juste la tête, d'accord avec ce nouveau mâle arrivant dans les environs, les paroles de celui-ci était imbu de sens, même de vécu, mais si Ib devait y faire attention, il ferai en sorte de ne pas le faire, peu être que celui en face de lui voulait rester neutre sur son passé. Et ce n'était vraiment pas le genre du mâle ombreux d'être trop curieux. Si les gens lui disaient les choses par eux-même tant mieux non ?  

Le bicolore releva la feuille alors planté dans ses griffes, il la 'fixa' même si c'était un bien grand mot, et la laissa retomber au sol, rétractant ses ongles aiguisés et blanc. Il bougea ses oreilles essayant de capter le mieux possible la voix du chat en face de lui, malgré les rafales de vent qui passaient entre les branches et les arbres.

« – Il y aura toujours des chats pour chercher des noises, mais, c'est assez calme. »

Il haussa les épaules, il n'avait pas encore croisé des chats qui lui voulaient des noises, voir même très peu, il était quelqu'un de calme, et donc, les chats qu'il pouvait croisé l'était aussi. En règle générale, c'est ce qu'il espérait. Le chat du Clan de l'Ombre releva les yeux vers le ciel. Les nuages gris commençaient à se profiler sur la lande, cachant alors le soleil qui avait déjà du mal à prendre place entre les nuages blancs qui surplombé le ciel. L'odeur de pluie vint au museau du félin noir et blanc, il ferma les yeux, et les replanta sur son interlocuteur solitaire dont il n'avait pas demandé le nom. Même si planter un arbre était difficile, en planter un, de regard était compliqué pour lui.

« – Mais, tu es arrivé en mauvaise saison sur cette lande, les gens préfèrent y venir en printemps, le spectacle que donne ces arbres sont beaux. Ce sont le contraire du roux que tu m'as dit tout à l'heure. Mais, je me souviens y avoir vu des pétales blanches en tomber. »

Quelques gouttes d'eau commencèrent à tomber sur la lande aux cerisiers, Ib fronça le nez, il n'aimait pas la pluie, et encore moins devoir se laver après celle-ci, pas qu'il était sale, mais, il avait toujours plein de biquette partout sur son pelage, et ces camarades de Clan s'amusaient à en rire, ce qu'il faisait aussi d'ailleurs. Comment bien se laver sans pourvoir 'voir' ce que l'on lave. Et l'odeur de la pluie bien qu'agréable rendait celle des pelages encore plus horrible que d'ordinaire, et il ne voulait pas imaginer l'odeur du solitaire en face de lui après les traits d'eau tombant inlassablement cette saison de feuille morte.

« – Pas que je n'aime pas la pluie, mais se mettre à l'abris serait une bonne idée, l'odeur des poils après la pluie, ou sous la pluie n'est jamais très agréable. »   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Sam 4 Nov - 17:05

Le mâle du Clan de l'Ombre leva sa patte, la regardant avec attention. Me demandant ce qui pouvait bien l'attirer comme ça, j'y jetai un coup d'oeil à mon tour. Il s'agissait simplement d'une feuille accrochée à ses griffes. Amusé, je souris légèrement. Puis Ib parla à nouveau. Je ne pouvais qu'être d'accord avec lui : je n'avais pas encore croisé de chat agressif dans les parages. J'appréciais le caractère d'Ib : c'était un félin très calme, qui savait exploiter ses sens, et qui prenait le temps de réfléchir avant de parler - cette dernière qualité, on ne la trouve pas chez n'importe qui !

En effet, les cerisiers n'étaient plus en fleur depuis quelques lunes. Mais ce n'était pas forcément une mauvaise chose : les feuilles qui tapissaient le sol me permettraient de me reposer plus confortablement la nuit. En revanche, la lande perdait en nombre d'abris, les arbres n'offrant plus de réelle protection contre les éléments. D'ailleurs, en parlant d'intempéries... Je sentis quelques gouttes de pluie s'abattre sur mon corps. Cela fait bien longtemps que la pluie ne me gène plus vraiment, sauf quand il fait froid ou que je veux dormir. Mais ce n'était apparemment pas le cas du félin bicolore, qui souhaitait pour sa part trouver de quoi se préserver de la pluie. J’acquiesçai, compréhensif.

"Oui, je vois de quoi tu veux parler... Je suppose que si tu rentrais sur ton territoire, tu y arriverais trempé. On devrait essayer de trouver de quoi bloquer la pluie par ici... Peut-être un arbre auquel il reste assez de feuilles..."

Sur ces mots, je me mis en marche vers un arbre assez proche, sous lequel il serait possible de ne pas se faire tremper. Son feuillage avait mieux résisté à l'automne que la plupart des autres arbres; on devrait y être bien à l'abri pour quelques dizaines de minutes, avant que l'eau ne se mette à ruisseler sur les feuilles mouillées. Je me retournai vers le mâle de l'Ombre, qui n'avait visiblement pas trop bougé de sa place.

"Cet arbre devrait faire l'affaire, du moins pour quelques temps. Tu viens, Ib ? À moins que tu aies une meilleure idée..."

Je m'assis près du tronc de l'arbre que j'avais choisi. En effet, on y serait abrité quelques temps, en espérant que la pluie s'arrête assez vite... Sinon, il faudra trouver un abri plus 'solide'.
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier
avatar
PUF : Rhythm Star.
Personnages : Incertain Brouillard.
Sexe IRL : Masculin
Messages : 79
Date d'inscription : 07/04/2016
Âge : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Sam 4 Nov - 23:18


L'ombreux plissa les yeux, bien sûr qu'il serait trempé, rien que d'y penser, bien que très peu coquet, il fronça le nez. Voyant celui en face de lui partir sous un arbre, il le suivit, prenant soin de ne pas glisser sur les feuilles, il faisait plus sombre que tout à l'heure, Ib cligna des yeux, inquiet, pendant ces saisons le soleil partait parfois vite sans prévenir, ce qui ne pouvait qu'inquiété le chat bicolore. Mais il hocha la tête, sortant de ses songes. Une fois arrivé sous un cerisier assez racinaux, le tronc montant haut et les branches épaisses pouvait y faire un bon abris de fortune. Le chat ombreux chercha le point où la pluie tombait le moins. Il en déduit près de l'arbre, entre d'une racine et ses sœurs formant un espèce d'abris où il pourrait s'asseoir en dessous sans peine. Et il lança gaiement :  

« – Voila qui fera l'affaire. »

Le matou noir et blanc tira quelques feuilles encore sèche vers lui, pour s'allonger dessus, ou même si, s'y blottir était un meilleur descriptif à cette action. Il laissa tomber les quelques gouttes de pluie en se secouant les poils, gouttelettes qui volèrent un peu partout dans les airs, trajectoires indécises et rapides. Ib se mit à gromeler :

« – Vivement que ça se calme, je n'ai pas envie de rentrer en pleine nuit si loin des miens. »

A ces mots, comme par magie, la pluie s'intensifia, Ib roula ses yeux vers le ciel, exaspéré, si les éléments l'écoutaient aussi, quel foutoir se serait si ça arrivait. Un demi-aveugle contrôlant les éléments. Le chat du Clan de l'Ombre passa sa patte sur son museau, se retenant de rire de ces boutades intérieurs. Aidez-le. Il se tourna ensuite vers le roux, les oreilles bougeant dans tout les sens :

« – Nous avons quatre Clans en tout ; Ombre, Vent, Rivière et Tonnerre. »

A l'évocation des Clans, il fixa les réactions du mâle en face de lui, essayant de capter une trace d'un je ne sais quoi, qui lui permettrai de mettre la patte sur cette odeur familière. Il voulait savoir, ce n'était pas de sa faute, si ? Et s'il le découvrait sans le dire au mâle d'en face, ça ne changerai rien par vrai ? Enfin, il essaya de s'en convaincre, si bien s'en convaincre qu'il ne faisait plus attention au réaction du chat solitaire. Oups, il avait raté peu être des informations importantes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Mer 20 Déc - 21:45

Une fois sous l'arbre - ah, la joie d'être au sec ! ... Au moins pour quelques instants - je m'assis tranquillement, l'atmosphère entre Incertain Brouillard 'Ib' et moi désormais plus détendue après cette première partie de discussion. J'avais confiance en lui, car rares sont les chats de Clan qui acceptent de rester coincés sous un arbre avec un solitaire, le tout en terre libre ! Mais je préférais tout de même garder mon secret pour moi, du moins aussi longtemps que possible. En tout cas je me sentais mieux en sa compagnie maintenant que nous avions un peu fait connaissance. Ib s'assit à son tour auprès de l'arbre, et lança un commentaire plus ou moins identique au mien sur la protection offerte par ce vaillant cerisier. On pouvait décerner une teinte de joie, de soulagement dans sa voix.

Puis il se mit à gratter légèrement la terre. Que faisait-il ? Je regardai attentivement, essayant de comprendre. Et... il se blottit dans les feuilles qu'il avait amassées. Je souris, amusé. Dans d'autres circonstances, j'en aurais fait de même, mais comme ça, à découvert... Mon expérience de solitaire me l'interdisait. Ib se secoua pour se débarrasser des quelques gouttes de pluie qui avaient su infiltrer son pelage. Cette fois-ci, je ne m'interdis pas de l'imiter. Je l'entendis grommeler quelques mots à propos de la pluie. Et ladite pluie redoubla d'intensité... Je continuai de sourire. Drôle de scène ! Après quelque temps, Ib se mit à me décrire un peu plus précisément les Clans, en commençant par la base : quatre Clans se partageant la forêt. Je me retins de réagir à leur évocation, surtout à celle de mon Clan d'origine, et me préparai à poser quelques questions, comme un vrai solitaire qui ne les connaîtrait pas du tout. Je me tournai vers lui pour lui répondre :

"Quatre Clans ? Et vous êtes nombreux ? J'espère qu'il y a assez de place pour tout le monde... Les territoires se ressemblent au moins ? Ça doit pas être très équitable sinon..."

Je connaissais évidemment la réponse à chacune des questions que je posais. Mais ce petit jeu n'était pas un échange de questions et de réponses : c'était la chasse aux informations sur le chat d'en face. Un jeu dans un jeu, en somme... Et je voulais en sortir vainqueur ! Je me retins encore une fois de montrer trop d'émotion sur mon visage, juste une curiosité légèrement feinte. Ib ne tombera pas dans le panneau : je suis quasiment sûr qu'il a compris que je lui cache quelque chose. Peut-être que je finirai par lui révéler à la fin... Si j'en apprends assez pour être sûr de pouvoir lui faire confiance !
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier
avatar
PUF : Rhythm Star.
Personnages : Incertain Brouillard.
Sexe IRL : Masculin
Messages : 79
Date d'inscription : 07/04/2016
Âge : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard + Dim 24 Déc - 15:43


Incertain Brouillard roula des yeux, écoutant la pluie s'écraser sur l'écorce de l'arbre en un bruit sourd. Cela lui fit éprouver un frisson de l'échine jusqu'au bout de la queue. Il redressa les oreilles à la question de son compagnon de fortune.

« – En fait... Parfois on se bats pour des bouts de territoires. Même pour des broutilles parfois. »

Il pointa du bout de la queue une de ses cicatrices douteuses qui orné son pelage noir et blanc plaqué par la pluie naissante, qui laissait apparaître des marques, cicatrices, et des trous parfois. Ib haussa les épaules, soupirant, il ne voyait pas -... non, vraiment pas - pourquoi il lui posait ces questions.
Les solitaires ne se fichaient pas des clans ? Quoique, à bien y réfléchir, cela ne pouvait pas l'étonner plus que ça. Il hésita un instant, ouvrant la gueule, amorçant une question :

« – Mais... Je me demandais, si tu devais rejoindre un clan.... » Il s'arrêta un instant, c'était un solitaire, que disait-il encore ?

« – Oublie ce que je viens de dire, je radote. »

Et pas qu'un peu, Ib fixa le sol un instant, gêné. Il gronda, laissa sa tête tomber entre ses pattes. Il ne voulait pas se faire detester, pas maintenant, il se tourna vers le solitaire.... Il fallait lui demander son nom un jour, ça serait une bonne idée. Même si, ça se servait plus à rien maintenant. Il se maudit lui même, foutu fausse confiance en soi. Vivement qu'elle s'en aille.

À cet instant, il tâtonne, il ne sait pas quoi dire, ou penser. Comment faire avancer cette discussion au juste ? Il ferma les yeux un instant. Il était passif dans cette boutade mis en place par ce solitaire tacticien. Il le menait dans une espèce de barque au milieu dans lac. Dans une caverne. Mais, Ib ne s'en rends pas encore compte. Trop gentil qu'il était. Il était... pris au piège dans un brasier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet + Re: Euh... salut ? - Incertain Brouillard +

Revenir en haut Aller en bas
 
Euh... salut ? - Incertain Brouillard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» salut aux vrais chevaliers !!!!!!!!!!!!!!!
» salut c yassine
» salut c'est gael
» salut lesmoutars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Stars :: Les Terres :: Terres Libres :: Lande aux cerisiers-
Sauter vers: